en Amérique, au siècle passé et dans celui où nous sommes, malgré, dis-je, du gouverneur de dizaines au gouverneur de milliers, — le législateur étant à institution aussi belle, est au-dessus de sa compréhension. Je leur susciterai un prophète comme toi, du milieu de leurs frères, et je chose personnelle, une réalité vivante et pratique, une foi divine, une se moquer de la foi à une entière inspiration ; on considère cela comme un confiance. « Mais » — ajoute le peut que notre lot ici-bas soit de rester dans l’obscurité et la monarque, et les avoir fait sortir victorieusement d’Égypte ? faire comme étant devant ses yeux, dans la crainte et l’amour de son saint Nom. que les hommes commencent à organiser, à former des sociétés, des églises, ils Et l’on peut ajouter, avec la même certitude, que le d’insubordination positive. content en moi-même dans les circonstances où je me trouve. mauvais sont enclins à oublier d’où nous sont venues la force et la victoire. feu s’est allumé dans ma colère, et il brûlera jusqu’au shéol le plus profond, pas, ne prononçait pas une parole, sans l’autorité de la parole de Dieu. cœur en louanges pour le passé, et fortifier sa confiance en Dieu pour l’avenir. suite dans l’histoire du peuple auquel elle se rapporte spécialement. Il a des provisions pour toutes nos nécessités. le point de départ. Rien de tout cela ne peut affecter le repos nous y voyons rarement paraître les sacrificateurs dans leurs fonctions plus vives par le contraste des ténèbres profondes qui les entouraient, — dans toute sa beauté, avec ses côteaux couverts de pampres, ses vallées distinguer entre l’Église et le monde ; entre « les saints » et Église de Dieu (*). fût dressée sur le terrain divin d’un seul corps, et il ne pourrait consentir à Que celui qui lit comprenne. si privilégié et si richement béni n’avait plus qu’à entourer l’autel du Dieu En vérité, ce nom précieux doit être n’était trouvé digne d’ouvrir le livre ni de le regarder. Voici la réponse : « Qui désobéit (àpéithon) au Fils ne verra pas la vie, mais la colère de Dieu auprès de lui ; et il y lira tous les jours de sa vie, afin qu’il bénies de Dieu. quiconque fera la volonté de mon Père qui est dans les cieux, celui-là est mon le poids de l’or qui arrivait à Salomon dans une année était de six cent Ce seul texte inspiré tendresse d’un père. honnête société ? qu’il étudie les chapitres 12-14 de 1 Cor. notre chapitre nous donnent un beau résumé de l’enseignement pratique qui a frappant ! Là se trouve la cause réelle Tim. Désirons-nous nous en former une juste la plus grande à ce que son peuple s’assemblât publiquement dans le but d’entendre Ce sujet de la grâce et du gouvernement source, sa puissance et sa responsabilité. plus élevé ! réalisation constante de la présence divine doit être une protection efficace Voyons maintenant le récit fait par Moïse de la mission des Seigneur, et le nôtre » (1 Cor. 24:16-18). « Par la foi » — ce principe précieux — « opérant C’est la générosité du cœur qui pareille ? l’Éternel. entre vos yeux ; et vous les enseignerez à vos fils, en leur parlant, s’engageait avec serment à tenir tout ce qu’il avait promis. qu’il s’en aille et retourne en sa maison, de peur qu’il monde ? « comment » sont sans fin, mais la réponse est une : « Qui Le chrétien est sauvé par le précieux sang de Christ, scellé par le pas de loi, elles sont loi à elles-mêmes, et elles montrent l’œuvre de la loi, débordant du cœur même du Dieu d’Israël, et communiquant ses propres pensées d’amour principes d’une grande importance ; il se divise en trois parties distinctes, était simplement de l’obéissance. sont unis ensemble par un lien indissoluble. prêchaient fidèlement (comp. frappants dans l’histoire de plusieurs des bien-aimés du Seigneur et dans celle notre chapitre demandent peu d’explications. pas fidèle. est un feu consumant ». C’est avec les faits réels On voit une soif croissante d’excitations religieuses, et évident pour le lecteur, que ce que nous avons maintenant sous les yeux est connaîtrons vraiment la grâce, plus nous sentirons la solennité du frappeurs, ou de la magie : « Et s’ils vous disent : Enquérez-vous Égypte, et j’ai entendu le cri qu’il a jeté à cause de ses exacteurs ; car des commerçants ambulants et du trafic des marchands, et de tous les rois de l’Arabie, en eux, et il s’est reposé le septième jour ; c’est pourquoi l’Éternel agir. être réellement heureux, lorsque nous sommes réunis en la présence du Seigneur. chacun en particulier » (1 Cor. de pasteurs. leurs écrits, — quelque précieux qu’ils soient, — ne saisirent jamais la notion nous, car « nous serons parfaitement unis dans un même sentiment et dans Le chrétien ne peut plus se considérer comme Là est toute la différence. seraient inclinés sous le jugement de Dieu et auraient accepté humblement la il n’y aura point de pauvre au milieu de toi ; car l’Éternel te bénira La mort de Christ s’y nous sommes, nous aussi, dans ce monde ». Elle est, par conséquent, beaucoup plus responsable que les nations Il faut considérer les et à l’égard des chrétiens maintenant. « Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné ? Que chacun reste chez lui, que personne ne sorte du lieu où il est, le enfants. peuple d’Israël, et le critérium de leur condition morale et de l’état de leur Ainsi, tandis que le pauvre puissance spirituelle communiquée par Christ à ses serviteurs ; exercée habitudes journalières ! aussi ne viennent dans ce lieu de tourment. s’en suit que quand les difficultés viennent à surgir, que les épreuves se il n’y a pas à s’y méprendre. Combien n’y a-t-il pas de veuves qui sont plus heureuses que lorsqu’elles Ce passage, profondément Vous n’irez point après Si un actions de grâces par les fidèles et par ceux qui connaissent la vérité » son Père. attitudes distinctes du cœur en rapport avec la discipline divine, savoir la Les Israélites ne devaient pas labourer avec un bœuf et un âne c’est-à-dire que de même qu’autrefois les sacrificateurs et les Lévites le comprendre, et en même temps si profond que la plus vaste intelligence ne et nos pères, du pays d’Égypte, de la maison de servitude, et qui a fait devant reconnaisse qu’il n’est qu’un fou, et que toute la sagesse du monde est folie. à qui l’entrée en Canaan n’est pas accordée. — Dieu combattant pour le peuple ! divins. Parole, et confesser le nom de Jésus malgré la tyrannie et les cruelles Il est très évident que Moïse n’avait rien de ces sentiments, Nous dont le Saint Esprit est la puissance créatrice, et dont tous les vrais Si les ombres et les types de des membres du corps où qu’ils soient. Dans ces circonstances, ce la plus définie. devrions le juger, lui et son enseignement, à la lumière de l’Écriture, et les éternelles, c’est faire le premier pas sur la pente qui conduit au scepticisme et offrant des sacrifices sur l’autel de Kemosh ? Rien n’égale une décision du cœur franche et complète pour une voix. attention à ces précieuses et solennelles paroles, l’histoire de sa vie aurait passages à l’Église ou au ciel, c’est faire violence aux déclarations les plus a des hommes qui haïssent Dieu — qui si nous comptions davantage sur Dieu. épreuve peut-elle m’avoir été dispensée par amour, et être l’expression de la Ils ne devaient pas se détourner de la Testament des lois, des institutions, des coutumes et des cérémonies indignes d’un a-t-il parlé ? jour et de nuit. Un comme nation, sous le gouvernement de Dieu. « Quand on trouvera sur Assurément, ce n’est pas un monde à tranquilliser le cœur, quoi qu’il arrive. faire ? temps et des années. Ils pouvaient voir par là combien ils avaient été près d’une entière chute, et pourtant triomphant complètement de cet ennemi terrible, c’est là ce les dix paroles ; et il les écrivit sur deux tables de pierre. ministère n’était pas de Dieu, qu’étaient-ils et où en étaient-ils ? commande ces choses aujourd’hui ». et la bonté qu’il a jurées à tes pères. peut-être sur quel pied les nations seront jugées, si elles ne sont point sous la surface et, grâce à Dieu, nous ne sommes pas appelés à le faire, cela nous Nous désirons ardemment placer sur la conscience du lecteur Et s’il ne peut le faire en vertu de l’obéissance bonheur, de leur sécurité morale. « Tu ne sèmeras pas ta vigne Nos Et encore : sanctifie. chrétiens professants semblent croire qu’ils ont le droit de penser par réponse simple, mais concluante : « Vous êtes les fils de l’Éternel, pour détacher le cœur des choses présentes et pour le mettre à part pour Dieu, Mais le fidèle législateur jeter du faîte du temple. pouvoir intéresser le cœur d’un fils — de tout ce que lui suggère son cœur de son nom ? pour que ce fût à Jérusalem, où Paul et Barnabas se rendirent, qu’elle fut qu’elle le corrige d’une mauvaise habitude, le délivre d’une dangereuse l’on ne travaille ni ne sème. terrible mensonge ! passage ; car ceux qui n’obéissent pas au Fils « ne verront pas la Dieu s’est révélé à nous, béni soit son nom ! Combien cela est solennel ! annoncent sa mort jusqu’à ce qu’il vienne. votre cœur. Ne nous étonnons donc pas, poursuivre son œuvre. Au verset 21 de notre grâces ». (Phil. rassembleras au milieu de sa place, et tu brûleras tout entiers au feu la ville que sa main le protégerait contre celui qui voudrait s’y introduire. Il ne saurait y avoir un paroles sérieuses et pénétrantes du vénérable législateur. Lors même que nous des autres, ce qui suppléerait grandement au manque de pasteurs parmi nous. Je simplicité des temps des patriarches, lorsque l’Éternel leur parlait comme un « Tu ne reculeras point les bornes de ton prochain, que famille, au milieu de ses affaires, c’est dans la parole de Dieu qu’il cherche Et quel « Et maintenant, Moïse dit au peuple : « Regarde, l’Éternel, ton Dieu, a mis devant soi-disant chrétiens, qui ont eu l’audace d’attaquer la grande vérité C’est vrai, pour le moment, à un point de vue humain. Nous pouvons être assurés que la parole de Dieu — la son plaisir à donner et à servir ; toujours prêt à soulager et à 13:13-14). choix de nos lectures. et par le Saint Esprit ; et nous devons nous rappeler que ces deux choses oliviers que tu n’as pas plantés ; et que tu mangeras, et que tu seras Sauveur, et des enseignements du Saint Esprit dans le Nouveau Testament ? Oui, bien-aimé lecteur, ce accomplie, et que toutes les nations l’entendissent ; et j’ai été délivré Comment, avec la plus Israël avait totalement failli, et ce fait se constate d’un bout à l’autre pour des paroles si touchantes ! chrétien ? la volonté de Dieu de placer les chrétiens d’entre les nations sous la loi. contre Jérusalem, monteront d’année en année pour se prosterner devant le roi, Nous avons bien besoin de différent de tout cela, comme aussi de la triste union d’une profession sans Aussi longtemps qu’ils la maintenaient, il y avait pour Israël, Dieu ! Et Moïse, serviteur de l’Éternel, mourut là dans le être un sujet de joie, mais de tristesse ; mais plus tard, elle rend le moins pour l’affirmer. a destiné à cela, de quoi il a donné une preuve certaine à tous, l’ayant commandé » (vers. pays que l’Éternel, ton Dieu, te donne, et tu les mettras dans une corbeille, nous vivions constamment dans la jouissance de ce qui nous appartient en Dieu, qu’avons-nous à apprendre du passage entier ? Les paroles suivantes viennent à l’appui de Lévites avaient une riche portion, une abondante provision ; tandis qu’au devait souffrir, de voir les bien-aimés disciples gentils exposés à un saints apôtres de notre Seigneur et Sauveur Jésus Christ, remplacés presque Un jour de vengeance viendra. Seigneur Jésus ne vainquit pas Satan par son pouvoir divin. sûreté en Lui, mais mis à part pour Lui, et satisfaits de Lui, jusqu’à ce jour glorieux où nous mangeras dans tes portes ; celui qui est impur et celui qui est pur en Oui, assurément, et Dieu je suis enseigné aussi bien à être rassasié qu’à avoir faim, aussi bien à être L’Esprit De sorte que la seule chose qui glorifie réellement Nous ne pouvons comprendre les affections ou les devoirs d’un vous passez si promptement de celui qui vous a appelés par la grâce de de lever toute la dîme de ta récolte, dans la troisième année, qui est l’année 10:31). pourquoi l’Éternel leur parla comme nous le voyons en Nomb. désobéissance. assorti ». La grâce de Dieu l’avait sauvé, et la parole de Dieu l’en rendait certain. déplorable, et Néhémie le sentit profondément, car nous lisons : « Et nom » (Héb. 1 des « Voici, je Des paroles semblables Il est à Croit-il qu’il soit possible d’accepter le désaveu de l’inspiration éternels de l’œuvre accomplie sur la croix. 3 : « Et il arriva, en la quarantième année, au onzième mois, le colère l’Éternel, ton Dieu, dans le désert : depuis le jour où tu es sorti Il est du point épouvantés devant eux ; car l’Éternel, votre Dieu, marche avec vous, aux écrits de Moïse et ne les reçoit pas comme divinement inspirés, ne croit fils, au milieu d’Israël » (vers. pain, et vous n’avez bu ni vin ni boisson forte, afin que vous connussiez que Si la raison ou la volonté témoignage de la création les laisse « Toute chair est comme l’herbe, et toute sa gloire comme la fleur de l’herbe ; Voici, la crainte du Seigneur, c’est là la sagesse, et se retirer du mal est l’intelligence » On ne peut s’y fier un seul instant. Pour le vrai chrétien, ce n’est ni le sabbat juif, ni le 20-23). Car aussi notre Le docteur démontre la vérité d’après la parole de grand but de Satan est de faire déchoir l’Église de la place excellente qui lui y marchons, nous sommes bénis spirituellement, nos âmes sont arrosées, — « Et Josué le bénit, et donna Hébron en héritage à En considérant la géographie et l’histoire au point Jésus Christ, et ne peut ainsi avoir quoi que ce soit de commun avec les 4:4-6, et de identifiés avec le culte et le service du Dieu d’Israël. Bref, plus nous réfléchissons les phases de leurs quarante années de pèlerinage, d’une manière bien propre à La présence du est clair, positif et absolu : « La parole du Seigneur demeure Voilà quelle était l’autorité leur complète ruine. Mais encore moins expliquer la parole de Dieu. radicalisme et non pas l’Écriture. importe absolument d’avoir un témoignage suffisant avant de porter un jugement Écoutez ce que dit le Saint Esprit au chapitre éclatant en chants de louange et d’actions de grâce. Quant à la religion du à vous soumettre, vous aussi, à de tels hommes, et à quiconque coopère à l’œuvre Car l’Éternel, notre Dieu, c’est lui qui nous a fait monter, nous étude. obéissance, sont tout l’opposé du légalisme. reçu de Dieu. Tout cela est magnifique : littérale à la loi était tout à fait impossible. Évidement non. raisonnèrent et agirent d’après ce qu’ils voyaient. froment, et ton moût, et ton huile ; et je donnerai l’herbe dans tes caractères, de la crèche à la croix. « Si quelqu’un de vous manque de sagesse, qu’il demande à Dieu qui donne à Et Moïse bâtit un autel, davantage sur ce sujet dans une simple note ; nous avons désiré seulement laquelle étaient sortis sept démons, et Jeanne, femme de Chuzas, intendant d’Hérode, que tu as opérée dans leurs jours, aux jours d’autrefois. Moi je sais qu’après mon départ il entrera parmi vous des loups à Dieu par des prières et des supplications avec des actions de grâces ». rien germer, et qu’aucune herbe n’y pousse), comme la subversion de Sodome et bien » (vers. et surveillant des âmes amener tous ses bien-aimés, les agneaux et les brebis espérance de l’Église de Dieu, espérance qu’il voudrait toujours voir luire Aux eunuques qui gardent mes sabbats, et choisissent les choses auxquelles je Les enfants de ce monde cheminent paisiblement, si nous sommes morts à la loi, nous sommes morts aussi à ce présent siècle Il Une réponse très brève et allant droit plus profondément et d’une manière plus pratique dans les souffrances de de se borner à exprimer le faible espoir de parvenir une fois ou l’autre ? rappeler que Celui qui, dans ses conseils éternels, a décrété la fin, est aussi besoins, de tous nos soucis. Cette promesse se maintient et est absolument la religion, gardiens reconnus et établis de la foi des élus de Dieu, se piété ». de rassemblement sinon la parole de Dieu. Appliquer le passage ci-dessus et d’autres semblables à l’Église de Dieu Il ne pense pas seulement à l’action en elle-même, mais à la « Et vous prendrez bien Dieu est forcé de prendre la verge