La filiale marocaine de One Tech prévoit des revenus de 10 millions d’euros en 2018

Cette année, nous retiendrons l’envolée des revenus du Groupe One Tech et la forte croissance en provenance du Maroc où sa filiale OTMA va doubler son chiffre d’affaires par rapport à l’année 2017. Illustration.

Implantée dans la zone franche de Tanger, la ville que Renault a choisi pour son usine d’assemblage de véhicules, la filiale marocaine du Groupe One Tech s’apprête à terminer sa deuxième année de pleine exploitation.

Exerçant un métier à la fois capitalistique et technique, OTMA opère dans le segment de l’injection plastique de pièces techniques avec l’intégration de la métallisation sous vide. « Une grande partie de pièces injectées et métallisées assemblées chez Renault à Tanger est fabriquée par OTMA. En ce qui concerne notre activité d’assemblage, elle vient compléter notre métier d’injection. Ainsi, nous pouvons livrer à nos donneurs d’ordre un sous ensemble complet », précise M. Kais Bellil, Directeur Général de la société.

Ingénieur, Docteur du Centre National de la Recherche Scientifique en France et titulaire d’un Executive MBA à Tunis, M. Kais Bellil, qui a rejoint le Groupe One Tech en août 1999, nous fait savoir que cette implantation au Maroc de l’un des fleurons de l’industrie tunisienne est totalement en ligne avec la stratégie du groupe One TECH.

Considéré comme un fournisseur de premier rang par ses clients étant donné la diversité de ses produits et le haut niveau technologique de sa prestation, One TECH se doit d’être à proximité des équipementiers et des constructeurs automobiles. « Le Maroc est devenu un marché important dans le secteur automobile mondial et nous devons, en tant que fournisseur, être au plus proche de nos clients là où ils sont », explique M. Kais Bellil.

Un investissement qui commence à porter ses fruits

Le Groupe One Tech a investi jusqu’à présent 14 millions d’euros dans sa filiale marocaine qui, selon son Directeur Général, emploie actuellement 150 personnes encadrées par des compétences tunisiennes. « En 2010 lorsque nous avons décidé de nous implanter au Maroc, nous avons fait confiance à des ressources internes qui faisaient partie de notre société Techniplast Industrie qui exerce dans le même métier en Tunisie. Ces ressources constituent actuellement le noyau dur d’OTMA. Nous avons également formé un nombre conséquent d’ingénieurs et de techniciens marocains au sein de nos sites en Tunisie afin qu’ils maitrisent notre métier et cela avant même le démarrage de la construction de notre usine au Maroc », nous a fait savoir M. Kais Bellil.

En 2018, et pour sa deuxième année d’exploitation, OTMA va générer des revenus de 10 millions d’euros, estime son Directeur Général. « Nous poursuivrons nos investissements au Maroc et nous visons des revenus de 25 millions d’euros d’ici 3 à 4 ans », ambitionne M. Kais Bellil.

source: ilboursa.com

Comments

comments

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://fidm.eu/la-filiale-marocaine-de-one-tech-prevoit-des-revenus-de-10-millions-deuros-en-2018">
Twitter