Emission spéciale MRE : Les étudiants marocains en France critiquent les frais d’inscription

Les étudiants marocains vont-ils également porter des gilets jaunes ? Pour eux, ce n’est pas la hausse des taxes sur le diesel qui les inquiète, mais l’annonce par le Premier ministre français, ce lundi, d’une hausse brutale des frais de scolarité à l’université pour tous les nouveaux étudiants étrangers extra-communautaires.

Les frais jusqu’à aujourd’hui très compétitifs, comparés aux autres pays, vont être multipliés par 15 dès 2019. De 170 € pour la licence, le nouvel étudiant étranger payera 2 770 €. De 243€ le master, les frais passeront à 2 770€. Même les chercheurs étrangers seront impactés, puisqu’ils payeront également 2 770 € au lieu de 380 € aujourd’hui. La situation s’annonce intenable pour de nombreuses familles de la classe moyenne ou modeste qui devaient déjà faire des sacrifices pour permettre à leur enfant d’étudier en France. De nombreux étudiants marocains nous ont interpellé dès lundi pour exprimer leur surprise, et même leurs vives critiques vis-à-vis de cette nouvelle barrière financière.

A l’heure où on parle de la francophonie en Afrique, de l’attractivité de la France pour les chercheurs, du programme ERASMUS+ à destination des étudiants marocains, cette nouvelle mesure ne va-t-elle pas pousser les étudiants marocains vers d’autres destinations ? Les écoles et les universités privées au Maroc vont-elles se frotter les mains en pensant à l’aubaine que représente une partie des 38 000 étudiants marocains par an, qui finalement préféreront rester au Maroc ?

source: yabiladi.com

Comments

comments

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://fidm.eu/emission-speciale-mre-les-etudiants-marocains-en-france-critiquent-les-frais-dinscription">
Twitter