Economie : Le Maroc constitue la plate-forme ‘‘la plus importante du continent africain’’

Le Maroc constitue la plate-forme économique la plus importante du continent africain, ce qui en fait un partenaire extrêmement précieux pour la Flandre, a souligné le ministre-président de la région flamande, Geert Bourgeois.

«Le Maroc investit massivement en Afrique. Par conséquent, il peut également être une excellente porte d’entrée vers cet énorme continent pour les entreprises flamandes», a affirmé Bourgeois dans une interview à l’agence MAP à l’occasion de la mission économique belge de haut niveau au Maroc (25-30 novembre), conduite par la Princesse Astrid.

«La proximité géographique, la situation stratégique au carrefour de l’Europe et de l’Afrique, la stabilité politique et la diversification économique confèrent au Maroc plusieurs atouts indéniables», a dit le ministre président, notant que le Royaume « se met en avant avec une politique réfléchie et des investissements ciblés dans les infrastructures et l’industrie, avec lesquels le pays se positionne résolument comme une plaque tournante du transport et de la logistique ».

« Véritable porte d’entrée sur le continent africain, le Maroc est une destination intéressante pour les entrepreneurs », a estimé Bourgeois.

Prennent part à la mission économique belge, la plus grande jamais organisée, pas moins de 469 participants dont des ministres fédéraux et régionaux, des entrepreneurs et des acteurs culturels.

«Par cette mission économique, nous voulons perpétuer et renforcer les contacts existants, mais aussi nouer de nouvelles collaborations», a indiqué le ministre-président de la Flandre, notant que «cette démarche porte déjà ses fruits, car de nombreuses entreprises flamandes se sont désormais implantées sur le marché marocain à travers la création d’une succursale ou la participation à des projets d’envergure».

Le ministre-président flamand, qui fait partie de la délégation officielle belge à cette mission économique, a souligné que de nombreux secteurs au Maroc présentent un énorme potentiel pour les entreprises flamandes, notamment dans les domaines des énergies renouvelables, la construction, les infrastructures, la logistique et les transports. C’est justement parce que «le Maroc se positionne résolument comme un pôle du transport international et de la logistique qu’une multitude de nouveaux secteurs tels que l’automobile ou l’aéronautique, pour n’en citer que quelques-uns, y trouvent un terreau fertile », a-t-il estimé.

Ce pôle de transport fait du Maroc un lieu intéressant pour développer des sites de production en tant que porte d’entrée au continent africain mais aussi pour servir le marché européen, a-t-il dit, notant qu’il «pense, par exemple, à l’étroite coopération entre les ports flamands et marocains ».

Dans ce contexte, il a souligné que «la Flandre est le leader européen de l’innovation et a beaucoup de connaissances et de savoir-faire à offrir en interaction avec le Maroc en tant que pôle logistique».

Évoquant l’importance des échanges commerciaux avec le Maroc, le ministre président flamand a relevé que le Royaume en tant que 45e marché d’exportation, avec 771,14 millions d’euros, est «un partenaire commercial de poids pour la Flandre», rappelant que le cuivre et applications, les véhicules de transport terrestre et les machines et équipements constituent les principaux produits d’exportation.

source: infomediaire.net

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://fidm.eu/economie-le-maroc-constitue-la-plate-forme-la-plus-importante-du-continent-africain">
Twitter